top of page
Rechercher
  • Kathy

2020 en photos


Porte de la longère



Les fins d'années sont toujours propices aux bilans et aux objectifs, nous n'échappons pas à la règle. Voici, en quelques images, ce que nous avons faits depuis notre arrivée à Arné.



Débroussaillage et défrichage

 

La végétation prospérait depuis plusieurs décennies sans entraves, une véritable jungle, il y avait même des lianes ! Dès le premier jour nous avons sorti l'artillerie : tronçonneuse, débrousailleuse et sécateurs de toutes tailles. Chaque branche coupée a été triée, pour être recyclée en bois de chauffage, piquet, etc.. les feuilles emmenées à la déchèterie (jusqu'à 4 aller/retour par jour, soit un nombre incalculable de chargement et déchargement de branches dans la remorque). Nous avons eu du renfort en août avec l'arrivée de Xavier, son aide a été très précieuse pour redonner au terrain un aspect entretenu.




La tente

 

Cette tente est notre garde-meuble, le temps de finir les travaux.




Les raccordements

 

La maison n'étant raccordé ni en eau, ni en électricité, nous avons dû faire poser un compteur électrique de chantier provisoire et un compteur d'eau puis tirer des câbles dans des fourreaux pour alimenter la grange et le mobil-home. La prochaine étape sera de les enterrer.




Vider la longère

 

La longère servait de débarras depuis 50 ans. Tous les objets étaient recouverts de poussières compactes et de moisissures, impossible de travailler sans masque, une horreur ! Nous avons rempli une benne entière. Sans l'aide d'Alexandre, ça aurait été un cauchemar.



La clôture

 

Faite de branches et de grillage à mouton, cette petite clôture provisoire s'est vite révélée indispensable pour l'arrivée de Roxy et dissuader Némo d'aller voir les poules voisines.




Le mobil-home

 

Faire de ce vieux mobil-home fatigué une habitation agréable qui puisse supporter le froid et l'humidité (le temps de réaliser le premier appartement - plus d'un an) est un défi assez complexe ! Avant tout, réparer les dégâts de son deuxième transfert, faire une toiture isolée, le peindre pour qu'il se fonde mieux dans le décors. Concernant l'intérieur, nous l'avons désossé complètement pour améliorer l'isolation, remplacé le sol qui était pourri, idem pour le plafond, installé une douche, un chauffe-eau, aménagé un coin cuisine, refait l'électricité, posé notre ancien climatiseur, peinture, papier peint et rideaux pour la déco, bref le vieux coucou est devenu vivable. En attendant la fosse-septique, nous récupérons les eaux usées dans des jerricans. Le mobil-home fera l'objet d'un post plus complet lorsqu'il sera terminé, faut bien se garder un peu de travail pour les jours de pluie !




Le chemin

 

4 big-bag (soit environ 4 tonnes) de tout-venant, quelques rondins taillés dans les arbres coupés, et voilà ! nous ne marchons plus dans la gadoue quand il pleut.




La mini-pelle

 

Indispensable pour tous les travaux à venir, dans un soucis d'économie, nous l'avons choisi en kit et à peindre, elle commence à prendre forme.



Et pour 2021 ?

 

2020 a été une année préparatoire, 2021 sera l'année des travaux. Dès que nous aurons l'aval de la SPANC, nous commencerons par la fosse-septique puis ce sera l'aménagement de la grange en appartement et atelier. Concernant le dossier de demande de travaux, le service de l'Urbanisme nous a demandé des plans supplémentaires : des coupes en 2D de chaque façade, un plan de coupe du terrain, un plan de masse avant travaux ... bref, il faut presque refaire le dossier intégralement sur un autre logiciel !


Nous vous souhaitons à tous, une excellente année 2021. Nous pensons particulièrement à tous ceux qui ont été touchés par la COVID en 2020, qui ont perdu leur travail ou perdu un proche, que cette nouvelle année soit plus douce et que nous puissions enfin tous nous retrouver.

171 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page